Owl

De Wiki OpenWaste
Révision datée du 28 novembre 2017 à 10:35 par Margaux (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

OWL (Open Waste Light), une lampe éco-responsable

Résumé du projet

OWL est une lampe éco-responsable et élégante. Cette lampe est un objet manifeste pour valoriser la matière noir du caoutchouc recyclé avec d'autres éléments recyclés et recyclables tout en apportant le design et l'esthétisme à l'intérieur de la maison. La lampe créée pour faire rentrer l'intimité dans la vie des gens.

Les lanternes


La problématique est de savoir comment travailler la matière du caoutchouc, l'appréhender pour obtenir un rendu à la fois utilisable et esthétique.

Aspects techniques

  • Découpage du caoutchouc pour la partie centrale de la lampe: découpe jet d'eau
  • Découpage bois + gabarits : découpe laser
  • Fraisage de la partie en bois

Avantages de cette lampe

  • Tous les matériaux utilisés sont recyclés et recyclables.
  • L'utilisation d'une ampoule produisant peu de chaleur et de base consommation
  • Le caoutchouc supporte la chaleur
  • L'inhalation du caoutchouc est conforme aux normes de santé

Le seul inconvénient est l'odeur du caoutchouc qui peut être forte mais ce problème peut être résolu en y incluant de la matière qui neutralise l'odeur du caoutchouc.


Améliorations à apporter

  • Retravailler le maintien de la lampe
  • Trouver un système pour pouvoir remplacer l'ampoule
  • Modifier la lampe par une lampe nomade en y introduisant une LED sur pile
  • Modifier la lampe pour en faire une lampe solaire

La fabrication en détails, le prototypage

Design de la lanterne

Design éclaté de la lanterne

Dimension total de 33cm de hauteur de la lanterne.

Une lanterne caoutchouc + chêne

La lanterne comprend :

  • Un socle arrondis
  • Un socle chêne qui supporte le point lumineux et la partie centrale de la lanterne
  • tapis de granulats fins
  • ampoule led E27
  • socle supérieur
  • une anse

Les socles et l'anse sont en chêne massif pour sublimer le caoutchouc.

Avant de commencer la fabrication des socles, il faut réaliser un gabarit en plexiglas de 12,5 cm de diamètre qui représente le diamètre de la lanterne. Un autre gabarit plus petit est réalisé pour permettre de fraiser l'intérieur du bois qui va contenir la partie centrale de la lanterne.

2 gabarits

Le socle de la lanterne

Diamètre du socle : 12.5cm épaisseur : 2cm

Le socle de la lanterne est arrondi sur la partie basse du socle pour donner un meilleur esthétisme de la lanterne. L'arrondis du socle a été réalisé par la technique du fraisage avec une défonceuse et une fraise à chantourner. Un cercle de tapis de granulat fin pourrait être rajouté sous le socle pour donner un effet non-dérapant et ainsi éviter que la lanterne ne glisse ou ne tombe.

IMAGE DU SOCLE

Le socle intermédiaire

Ce socle va permettre de coller la partie centrale de la lanterne et d'y placer une ampoule LED ou tous autres points lumineux tels que les LEDs solaires.

  • Utiliser un gabarit pour faire le fraisage à l'intérieur du bois. La fraise utilisée a un diamètre de 16mm et est assez haute du coup pour éviter de fraiser trop profondément il faut créer un support. Le support est scotché sur le bois.
élévation du gabarit

Le socle est percé en son centre pour ensuite y placer l'ampoule.

perçage au centre du cylindre
résultat du support
  • Fraiser ensuite la partie intérieure du socle sur une profondeur inférieure ou égale à 1cm.
Fraisage de la partie intérieure du socle
  • Fraiser la partie extérieure du socle en utilisant le gabarit de diamètre 12,5cm.
Fraisage de la partie extérieure du socle
Socle intermédiaire
Résultat du socle intermédiaire de profil - épaisseur du socle : 2cm
  • Coller le socle arrondi avec le socle intermédiaire. "Attention à ceux que les surfaces des socles soient bien planes pour les coller entre elles, sinon raboter la surface du socle."
Les deux socles sont collés entre elles


Ce processus de fabrication du socle intermédiaire sera identique pour la partie supérieure de la lanterne. La technique du fraisage est assez complexe et peu en résulter des "ratés", de plus l'épaisseur externe du socle est assez fine ce qui rend le fraisage difficile. Un autre socle peut être réalisé en découpant simplement un cercle du même diamètre et d'y ajouter en dessous un cercle plus petit en contre-plaqué d'épaisseur de 0.5cm (inférieur à un diamètre de 12cm).

Socle supérieur

La partie centrale de la lanterne

Cette partie centrale sera réalisée en caoutchouc et comprendra des motifs pour diffuser la lumière et pour le côté esthétique.

Réalisation de différents motifs de la partie centrale de la lanterne. Plusieurs motifs ont été réalisés afin de tester la diffusion de la lumière. Pour le test de l'éclairage de la lumière à travers les différents motifs, le carton sera utilisé. Les différents motifs sont découpés par découpage laser.

Différents motifs sur carton

La taille des motifs dans le carton doit être prise en compte étant donné que lors du découpage au jet d'eau si les motifs sont trop petits et trop rapprochés entre eux fragilisera le support. Les plus petits trous et les plus rapprochés sont alors enlevés.

Motifs - ajouré de la lanterne à supprimer

La partie centrale maintenant est réalisée sur tapis de granulats (épaisseur entre 0.45cm et 0.55cm) par découpe à jet d'eau. La longueur du tapis découpée doit correspondre au pourtour du socle intermédiaire et la hauteur définie selon les préférences de chacun.

Test de la longueur du tapis de granulats

Redécouper le tapis de granulats avec le cutter si celui-ci est trop long.

Tapis de granulats ajouré
Tapis de granulats ajouré
Mise en place du caoutchouc

Le tapis de granulats étant très souple et flexible, le tapis devra alors être soutenu pour qu'il reste droit et solide. Pour cela, 2 baguettes en bois chêne maintiendront le tapis verticalement. Ces baguettes auront aussi pour but de coller le tapis de façon à obtenir un cylindre. La longueur de la baguette qui se trouvera à l'intérieur de la lanterne dépend du socle supérieur choisi. Si le socle est identique au socle intermédiaire, la longueur de la baquette correspondra à la hauteur du tapis de granulats. En revanche si le socle supérieur est celui décrit précédemment, la hauteur de la baguette sera alors la hauteur du tapis moins l'épaisseur du contre-plaqué.

Baguette intérieure qui sera collée au caoutchouc

Quant à la baguette extérieure maintiendra le tapis et le socle inférieur de la lanterne. Comme le tapis est placé à l'intérieur du socle inférieur et que la baguette doit être collée sur toute la hauteur de la lanterne si la baguette n'est pas coupé correctement il y aura un espace entre le tapis et le socle. Cela aura pour conséquence que la baguette ne collera pas au support. C'est pourquoi il faut découper la baguette selon l'épaisseur du socle inférieur comme sur la photo ci-dessous. De cette manière, la baguette sera bien collée à la lanterne.

Baguette extérieure qui sera collée au caoutchouc
Assemblage de la lanterne avec la baguette extérieure

L'ampoule LED

Une ampoule LED sera utilisée pour l'éclairage de la lanterne. Cette ampoule a été choisi du fait quelle soit longue et quelle diffuse de la lumière donnant une ambiance chaleureuse, vintage. D'autres types d'ampoule peuvent être utilisés.

Tests de l'ampoule
Ampoule E27

L'ampoule est testée avec les différents motifs réalisés

ampoule lanterne
Test de l'ampoule E27 avec autre motif

Le résultat est concluant, l'éclairage de l'ampoule diffuse bien la lumière qui crée une ambiance.

Mise en place de l'ampoule

Matériels

  • une douille
  • une ampoule LED

La douille est filaire, il faut donc percer un trou dans le socle inférieur afin de faire passer le fil.

Mise en place de la douille
Ampoule LED sur le socle inférieur

Au lieu de percer directement dans le socle, pour rendre la lanterne plus esthétique le fil pourrait passer sous le socle.

La problématique qui se pose est de déterminer comment l'ampoule devra être retirer pour remplacer lorsque celle-ci sera cassée. Une des méthodes suggérée serait de viser les deux socles inférieurs entre eux au lieu de les coller. Ainsi l'ampoule attachée au socle pourra facilement être remplacée.


L'anse

L'anse est fabriquée à partir du bois en chêne. La forme de l'anse est dessinée directement sur le bois.

  • Découper le bois à l'aide d'une scie électrique. Pour une meilleure finition terminer par poncer l'anse.
  • Coller l'anse sur le socle supérieur et visser pour avoir un meilleur maintien.
Mode de fixation de l'anse
Anse + socle

L'anse sera également testé avec différents matériaux tels que le granulat ou des anciennes lanières de sacs à main. La mise en place de l'anse est encore à déterminer.

  • soit d'un bout à l'autre du socle supérieur
Choix de la pose de l'anse
  • soit l'anse sera placée sur un côté du socle.

Résultat expérimental final de la lanterne

Assemblage de la lanterne
Les lanternes

Une lanterne caoutchouc + contre-plaqué

Composition de la lanterne

  • contre-plaqué épaisseur de 5mm
Plaques de contre-plaqué découpés
tailles différentes de contre-plaqué
  • papier Canson de couleurs
Ronds de couleur pour socle
  • colle à bois
  • tapis de caoutchouc

Au lieu d'un socle en bois de chêne, le socle est maintenant en contre-plaqué pour essayer de rendre la lanterne plus légère et facilement transportable. Le but est d'alterner contre-plaqué et papier de couleur pour le côté esthétique des socle.

  • Découpage laser des plaques de contre-plaqué. Deux sortes de découpe. Une première découpe pour réaliser un cercle plein et une autre découpe pour faire une cercle vide avec une épaisseur fine. Sur cette dernière découpe les papiers seront collés dessus.
Découpage laser des plaques cylindrique de contre-plaqué
  • Coller contre-plaqué et papiers ronds de couleurs
Collage des papiers ronds de couleurs sur plaque contre-plaqué

Ci-dessous le résultats d'un socle.

Socle en contre-plaqué et papier de couleurs
Socle en contre-plaqué arrondi
  • Une fois les socles fabriqués, coller le tapis de caoutchouc sur les socles. Et rajouter une anse.

Comment nous en sommes arrivés là ?

Cette partie détaille les réflexions de l'équipe autour du projet.

Le constat initial

Le public visé

  • Lampe est destinée principalement pour les 25-55 ans

Quels sont ses besoins ?

  • La lampe est fonctionnelle, simplement la brancher à une prise électrique

Problématiques envisagées

  • Sur le modèle présenté, le remplacement de l'ampoule ne peut encore se faire.
  • Le maintien de la partie centrale de la lampe n'est peut-être pas adéquat selon la hauteur de la lampe.
  • L'odeur prononcée du caoutchouc
  • Pour le moment la lampe ne peut être en extérieur.

Problématique retenue (comment faire pour ?)

  • Le moyen pour remplacer l'ampoule serait de modifier le socle pour que de dernier puisse se dévisser en emportant avec lui l'ampoule .
  • La lampe pourrait également avoir un socle en caoutchouc puisque le caoutchouc est anti-dérapant.
  • Pour que la lampe puisse être mis en extérieur serait de remplacer l'ampoule par une LED et même utiliser une LED solaire.

Les questions que l'on s'est posées

  • Comment réaliser une lampe qui soit à la fois résistante, chaleureuse et élégante ?
  • De quelles manières sublimer le côté noir du caoutchouc ?
  • Comment avoir de la transparence pour diffuser assez de lumière ?
  • Est-ce que la chaleur de l'ampoule ne va pas endommager l'état du caoutchouc ?

Les freins que l'on a rencontrés

La découpe jet d'eau émet de fortes vibrations qui peut engendrer une mauvaise découpe si les éléments à découper sont trop rapprochés ou trop petit, il a fallu revoir légèrement les motifs de la partie centrale de la lampe.

Les idées et projets que l'on a laissé de côté

Le projet initial était de réaliser un luminaire enceinte nomade, c'est-à-dire combiner à la fois la lumière et le son dans le but de rassembler les gens autour de l'objet. Une des idées était aussi de réaliser une lampe exclusivement faite en caoutchouc de cette manière la lampe serait résistante.

L'équipe

Équipe Owl (de gauche à droite) Antoine, Anne, Thomas, Maya, Rénald et Charlotte

Équipe Owl (de gauche à droite) Antoine, Anne, Thomas, Maya, Rénald et Charlotte